Retour d'expérience et confinement.

Nous parlons beaucoup de télétravail... c’est top !

Avez vous déjà imaginé le #télétravail avec des chevaux...

si cela est tout à fait possible pour des accompagnements de coaching classiques, cela l’est beaucoup moins pour de l’#équicoaching ou de l’#équithérapie.


Cependant je me suis permis quelques expériences pendant ce confinement. Avec la complicité de quelques amis/clients, j’ai pu me mettre dans l’état émotionnel du client tout en étant auprès d’un cheval. Cela m’a demandé beaucoup de dissociation et de concentration afin de ne pas interférer la relation avec mes propres émotions. Tout en étant en relation audio et vidéo avec le client et en ayant ouvert la séance avec une séance d’hypnose commune.

Je me suis donc transformer en doublure du client.

Le #résultat obtenu est assez surprenant, tant au niveau du comportement du cheval, que de l’émotion toucher chez le client. Nous avons procédé avec des séances d’une heure à une heure trente. Le cheval réagissait à l’émotion que je lui transmettais et le client pouvait alors observer la réaction du cheval et me transmettre son émotion et la modification qu’il souhaitait faire intervenir dans son #comportement.

Nous avons effectué un feed-back client trois à huit jours après les séances et celui-ci a été étonnant, effectivement sur les trois clients deux ont pu mettre en place une évolution de comportements et sont en progrès sur leur manière de voir les choses.

Pour le troisième, la #connexion était difficile, cela lui a permis de mettre en place une réflexion ce qui est déjà un premier pas !

Je pense renouveler cette expérience qui m’a parue très intéressante mais qui ne remplace pas la puissance d’une séance en présentielle.

En attendant de pouvoir retrouver ces séances en présentielle avec vous mes chers clients, avec vous que cela interpelle et qui avez envie de venir tester, j’occupe le troupeau. Pour certains #chevaux ce sont des baignades, pour d’autre un peu de travail au sol ou encore de jeux.

Certains chevaux semblent interpellés par cette situation de #confinement ou aucune voiture ne passe à côté de leurs pré, ils n’ont plus le droit à leurs promenades, ni à leurs visites ou randonnées et plus de clients.

Je m’efforce donc tous les jours, de garder la connexion avec eux à fin qu’il soit toujours aussi efficient pour reprendre le #travail dès le mois de mai.

Durant le reste du confinement je vous propose de partager une à deux fois par semaine des vidéos et des photos de nos activités réduites avec nos collègues #équins, et ceux grâce à une rencontre avec Olga Vladi qui fait de belles photos et que je remercie.



17 vues

© 2018 by Océane Scharr.

  • Noir LinkedIn Icône
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon